Barbets en Bresse

http://chiensdeau.free.fr/BarbetenBresse

C:Crossbreeding R Triquet (inconnue)

[centrer][color=#FF0000]The[i]re-incarnation of the Barbet[/i], was really a re-incarnation as there was never any crossbreeding or redipping. [/color].
[/centrer]
[u]Dictionnaire encyclopédique des termes canins[/u].Raymond Triquet
ISBN
-910129-11-X 1999.

[i]La retrempe du Barbet :

Le club du Barbet a été autorisé à procéder à une retrempe limitée du Barbet avec un grand Caniche (minimum 54 cms) un peu lourd pour sa race, possédant un poil très fourni, laineux et méché mais les portées régulièrement déclarées ne sont pas susceptibles d’être inscrites au LOF au titre de la descendance ( Commission du LOF, ROCF n° 64, 4ème trimestre 1988). [/i]
[centrer]***********************************[/centrer]

Selon, R. Triquet dans [u]Revue Chiens 2000,[/u] n° 76 en mars 1983…
Il cite le Professeur Dechambre : dans son Traité de Zootechnie, précise bien que le croisement de retrempe
« consiste en l’emploi d’un mâle de race étrangère dont on se sert pendant une génération, pour employer des mâles de la race première ».(1)
Si la retrempe n’est pas déclarée avec honnêteté, les « clients » achètent un métis alors qu’ils pensent acquérir, selon le pedigree, un chiot de race pure.
Plus tard, des descendants de ce même ancêtre étranger, réputés de race pure, sont accouplés et donnent naissance à des chiots ayant les caractères d’une race étrangère.
Ce chiots ne seront pas confirmés et leurs maîtres paieront la duplicité de celui qui dans l’ombre, a fait cette retrempe et a baptisé carpe le lièvre qu’il voulait manger le Vendredi Saint.

Enfin, les pseudo-éleveurs qui
« croisent » sans discernement, ne font pas que des animaux « décousus », des métis sans intérêts : ils font apparaître des chiens dont le comportement est inattendu, et parfois dangereux…Combien de soi-disant bergers allemands qui provoquent des accidents ne sont bergers allemands que pour les ignorants de la race. Ce sont, en vérité, des véritables pots-pourris de races…

Il n’est pas d’élevage sans lignée que l’on fixe par la consanguinité.(2)
Il est parfois nécessaire d’en sortir par des alliances avec d’autres courants de sang ou d’autres variétés(3).
Pour les croisements avec d’autres races, laissez cela aux grands éleveurs et aux zootechniciens(4) dont l’expérience, la science et l’honnêteté sont garants d’une expérimentation qui dans aucun cas, ne doit être laissée à la fantaisie des « amateurs ». « Multipliez », mais pas n’importe comment….(5)
Toute production de chiots comporte des responsabilités envers les futurs maîtres et aussi envers les êtres que vous faîtes naître et qui ne vous ont rien demandé.
************************
(1) La retrempe a eu lieu, mais un Barbet n’y a jamais participé…des caniches et des caniches et des chiens de la SPA sans origines connues ont été utilisés.
(2) Les anciens éleveurs de Barbet Français l’ont fait. La preuve en est : les 3 lignées anciennes que j’ai publiées le 24/12/08 sur mon site de l’histoire du Barbet. Ceci explique cela ; http://bbfrenchtreasure.free.fr/
(3) Le Berger de la Crau, ou chien de Crau (race locale) et le Griffon Boulet (Griffon ! comme le Barbet) et le Bouvier de Flandres (1925)
(4) Aucun zootechnicien ne s’est penché sur ce qui a été fait au Barbet car le Club ne l’ pas estimé nécessaire car en "bonnes mains" d'amateurs éclairés?
(5) No comment. Il suffit de regarder ce qui se présente dans un ring à la Nationale d’Elevage….le show de plus hot de l’année.


Entre 1988 et 1990,[u]3 caniches[/u]et NON pas 1 comme il avait été autorisé, ont été utilisés sur des descendants de chiens à titre initial :Lynx et Série noire.

[color=#FF0000]Personne ne peut prouver que Lynx( probablement un griffon: chien à poils) était un Barbet car il a été trouvé dans une SPA et idem pour Série noire( probablement un caniche). Deux chiens sans origines... [/color]

3 caniches, pas 1 comme il est stipulé dans le ROCF no. 64 de la SCC. [:3:] [color=#FF0000]entre 88 et 90[/color].

2 Blacky (caniches)ont été utilisés par la suite. Ensuite il y a eu un Cao Portugais aux Canailles de verbaux. Son héritage? La queue sur le dos( cadeau de l'affixe Royaume des chiens d'eau). Dans les canailles de Verbaux ainsi que la grande majorité des affixes des années 1990 et beaucoup dans les années 2000 sont des descendants des caniches et des bâtards croisés entre eux. Cela a été prouvé. Beaucoup d'éleveurs des années 90 étaient et sont au courant depuis longtemps. Les photos sont bien cachées au chaud.

Conclusion:
[u]Il n'y a jamais eu [b]aucun[/b] Barbet français de souches anciennes utilisé pour faire une retrempe[/u]. Le Barbet "nouveau" n'est issu que de croisements de Caniches, d'un portugais et de chiens trouvés dans des SPA.
Alors quand on met à disposition des amateurs non éclairés, des informations sur papier sur la consanguinité et les mariages sans photos du phénotype
( sachant que le génotype du Barbet n'y est déjà pas) du chien: c'est suicidaire.
Il suffit de regarder les résultats sur certains sites privés( et de certains clubs étrangers)qui sont basés uniquement sur le facteur "consanguinité".
Il y a le choix.Ça vaut le détour.
On va bientôt, encore, avoir besoin de changer le standard. Il ne manquera à certains que la crinière.

[centrer][url]http://www.caninehorizons.com/The_Ponydoodle.html[/url][/centrer]